Où est tout le monde?

Bonjour je suis Trou-Noir car je ne pense à rien, mais j'ai la tête dans les étoiles...

Je vous propose cette page pour vous divertir, prenons un peu de hauteur et oublions les problèmes et malaises de notre terre et de notre société quelques instants. Qui n'est plus préocupé peut se pencher vers les étoiles, c'est gratuit :)

 

 

Où est tout le monde? ... attents un peu... Nouvelle approche du paradoxe de Fermi

Je vous présente un article scientifique qui est parru aujourd'hui, lundi 19 Juillet 2010, sur AstroPH, (site où sont déposés tous les nouveaux articles d'astrophysique du jour).

Celui-ci m'a interpelé de par son titre et je vous propose de vous le commenter de facon super-simplistique! :-). Car si vous êtes intéressés par les détails techniques et la science, voici le lien pour lire l'article: "Where is everybody? .. Wait a moment .."

Le titre se traduit par: "Où est tout le monde? ... attents un peu... Nouvelle approche du paradoxe de Fermi"

Le paradoxe de Fermi est la contradiction qui existe entre la haute probabilité d'existance d'extra-terrestres et l'absence totale de contact avec eux.

Je m'explique: Il existe une infinité d'étoiles et donc une infinité d'infinité de planètes... La probabilité que nous soyons la seule civilasation existante dans l'univers est très faible! La grande majorité des astrophysiciens pensent maintenant qu'il est très probable que la vie extraterrestre existe ailleurs.

De plus une fois que la vie s'installe, l'évolution d'une civilisation est extrêmement rapide (du moins si on prend notre cas comme référence), en quelques instants (à l'échelle cosmique du temps, car les hommes sont apparus il y a 4 millions d'années mais les premieres étoiles il y a 13 millards d'années) l'homme a été capable d'envoyer des signaux dans l'espace et les progrets que nous faisons vont de plus en plus vite et ne semblent pas limités. Si on investit dans la recherche et si on ne se détruit pas nous-même, qui sait ce que nous pourrons atteindre demain? A ce rythme, certain prédisent une explosion d'intelligence...

Donc, comment se fait-il que nous ne soyons pas rentré en contact avec une autre civilisation qui serait apparue avant nous et aurait eu le temps de laisser des traces de sa présence, ou même de nous contacter? Cela serait-il une preuve de la solitude de notre civilisation (au sens notre humanité) dans l'univers?

Dans cet article, les auteurs ont dévelopé un model utilisant une équation (l'équation de Drake) qui prend en compte les paramètres de l'univers et les probabilités d'évolution d'une civilisation. Ils estiment la durée de vie d'une civilisation et son expansion dans l'espace. Ils assument aussi que si deux civilisations entrent en contact, leur durée de vie est augmentée. Cette hypothèse est justifiée par le déclin du progrès d'une civilisation qui explore un univers "vide" de monde, et le progrès renouvelé d'une civilisation qui découvre une autre forme d'intelligence.  [Je pense personnellement que cette hypothèse est super-optimiste mais devrait s'avérer vrai à partir du moment où les civilisations sont assez évoluées pour comprendre que détruire l'autre c'est se nuire à sois-meme.]

Ils appelent leur nouveau modèle le BS-model en référence à leurs initiales (Bezsudnov et Snarskii) et concluent que leur modèle est modérement optimiste. En effet il y a un scénario dans lequel presque toutes les civilisations sont seules, il n'y a rien. Mais après un temps prolongé, les civilisations se contactent et l'Univers dans son ensemble devient civilisé. En conclusion: Il est nécessaire d'attendre!

 

A bientot pour de prochaines nouvelles du ciel...

 


Ajouter un commentaire
 

“Shoot for the moon. Even if you miss, you'll land among the stars.”

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site