Au coeur des émotions de l'enfant

 

Au coeur des émotions de l'enfant

 

Isabelle Filliozat

 

 

Que faire devant les larmes ? Que dire face aux hurlements ? Comment réagir vis-à-vis des paniques ? Les parents sont souvent démunis devant l'intensité des émotions de leur enfant. Ils cherchent volontiers à les calmer, à faire taire les cris, les pleurs, l'expression de l'émoi. Or, l'émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante. Ce livre très concret, tire ses exemples du quotidien, aide les parents à comprendre la peur, la colère, la joie, la tristesse et le besoin de l'enfant d'exprimer tous ces sentiments. Tout cela pour mieux l'accompagner vers l'autonomie et vers davantage d'harmonie familiale.

 

CITATIONS extraits du livre:

" Vous dites:

C'est fatigant de fréquenter les enfants.

Vous avez raison.

Vous ajoutez:

parcequ'il faut se mettre à leur niveau,

se baisser, s'incliner, se courber, se faire tout petit.

Là vous avez tort.

Ce n'est pas cela qui fatigue le plus.

C'est plutôt le fait d'être obligé de s'élever

jusqu'à la hauteur de leurs sentiments.

De s'étirer, de s'allonger, de se hisser

sur la pointe des pieds.

Pour ne pas les blaisser."

(Janusz Korczak)

 

"L'amour et la joie sont le terreau de la croissance de l'individu. Un parent empli de joie intérieur la transmet à ses enfants et s'est  le plus bel héritage qu'ils puissent recevoir."

" L'émotion est le mouvement de la vie en soi. C'est un mouvement qui part de l'intérieur et s'exprime à l'extérieur. C'est le mouvement de ma vie qui me dit et qui dit à mon environnement qui je suis."

" Sentiments agréables ou non, pensées agréables ou non, comportements adaptés ou non, reconnaître ses émotions, c'est s'accepter comme on est, c'est construire la confiance en soi."

"Attention, tu vas tomber."
"Ne marche pas là-dessus."
Quand le parent tente d'éviter à son enfant de se confronter au danger, il transmet paradoxalement à son enfant l'information: "le monde est dangereux" et "tu n'es pas capable".

" Accompagner un enfant dans sa conscience de lui-même, c'est tout d'abord l'écouter vraiment, sans le juger, sans le conseiller, sans tenter de le diriger, simplement en lui permettant de mettre des mots sur ce qu'il vit, en l'aidant à identifier, à accepter et à comprendre ce qui se passe en lui."

" Le métier de parent est réellement difficile, impossible selon Freud, tant il nous confronte à nous-même, à nos limites, à nos blessures non encore guéries, et tant les enfants nous reprochent inévitablement un certain nombre de choses, puisqu'ils ont besoin de cela pour grandir, se sentir différents de nous et se séparer. "

" Notre rôle d'adulte n'est pas de poser des limites autoritaires, comme on le dit trop souvent, mais de les garantir. Notre rôle est d'utiliser notre cerveau plus développé, notre intelligence, pour identifier le besoin de l'enfant, l'aider à canaliser son énergie, l'aider à restaurer son sentiment d'integrite, à se préparer malgré le manque, ou à s'affirmer face à l'injustice. "

" Votre enfant entend votre inconscient ! Pour lui vos réactions sont plus signifiantes que vos mots."

Vos enfants ne sont pas vos enfants
Ils sont les fils et les filles de l'Appel de la vie à elle-même.
Ils viennent à travers vous, mais non de vous
Et, bien qu'ils soient avec vous,
Ils ne vous appartiennent pas.

(Khalil Gibran - le prophète)

 

 

Ajouter un commentaire
 

“Shoot for the moon. Even if you miss, you'll land among the stars.”

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site